Comment apprendre les tons chinois facilement

Comment apprendre les tons chinois facilement

comment-apprendre-les-tons-chinois

Comment apprendre les quatre tons chinois facilement ? Vous allez me répondre : mais ce n’est pas possible, les tons chinois sont trop difficiles !

Il y a une lectrice qui m’a écrit dans commentaire d’un de mes articles “Je n’ai pas (encore) commencé à apprendre le mandarin, mais la maîtrise de la prononciation et les 4 tons est quelque chose que j’appréhende, c’est certainement une erreur! Mais la culture chinoise m’intéresse vraiment et la langue est souvent la meilleure porte d’entrée!” Elle a raison de dire que c’est une erreur !

J’ai longtemps réfléchi pourquoi elle a ce blocage avant même de commencer l’apprentissage des quatre tons chinois. En effet, les explications en français pour comment prononcer les tons chinois sont souvent trop compliquées ! On vous explique pendant un quart d’heure les astuces pour maitriser les quatre tons, mais vos cerveaux n’a pas le temps de réfléchir pendant la prononciation, vous n’arrivez donc pas à prononcer correctement et vous faites la conclusion que les tons chinois sont difficiles à apprendre.

Quels sont les quatre tons chinois?

quatre-tons-chinos

  • Le premier ton  chinois ā est un ton haut et plat
  • Le deuxième ton á est un ton qui monte
  • Le troisième ton ǎ est un ton  qui descend puis remonte
  • Le quatrième ton à est un ton  qui descend

Comment les Chinois natifs enseignent aux enfants les quatre tons ?

En Chine, les enfants commencent à apprendre le pinyin à partir de 7 ans, donc la notion des quatre tons, évidemment à cet âge, ils parlent déjà naturellement la langue chinoise.

Explications avec illustrations

Tout d’abord on explique que le premier ton est haut est plat, le deuxième qui monte, le troisième de haut en bas puis de bas en haut, et le quatrième qui descend rapidement. Avec l’aide de différentes sortes d’illustration, on expliquent aux enfant le chemin tracer par le son pour chaque ton.

les-tons-chinois

 

Répétions avec mouvements des mains

On demande aux enfants de répéter les tons souvent avec une main en traçant le mouvement. Le but est d’enseigner la notion des quatre tons, mais non pas la prononciation, car les enfants savent déjà parler la langue.

Comment apprendre les tons chinois en tant que francophone ?

Pour un francophone qui apprend le chinois en tant que langue étrangère, la méthode de répétions simples n’est pas efficace, car la prononciation des tons chinois n’est pas naturel. Alors, comment faire ?

Répétions combiné mouvements du corps

Les Chinois utilisent les gestes des mains pour aider à distinguer les tons et pour les francophones, il faut exagérer les gestes des mains en utilisant les bras ou le corps pour envoyer aux cerveaux le chemin de son. Il faut se concentrer uniquement sur l’image de la trajectoire de son et oublier les restes. Quand on parle, on n’a pas de temps de réfléchir pendant une plombe avant de prononcer et l’utilisation des bras et le corps peut raccourcir la réflexion d’un francophone. Prenez une respiration, tracez le chemin de son concerné et en même temps prononcez le son.

Lorsque j’apprends à mon fils Ethan la prononciation de la phrase 什么意思 (ça veut dire quoi ?), il n’arrivait pas à prononcer 意 yì, au lieu de prononcer le quatrième ton, il prononçait toujours le premier, alors je lui ai demandé de bouger son bras de haut en bas rapidement en prononçant yì, en répétant comme ceci plusieurs fois, il a réussi à prononcer correctement et il se trompe plus. J’ai aussi testé sur les adultes et ça marche, le seul problème est que les adultes ne veulent pas trop faire les exagérations des gestes en public. Mais rien vous empêche de vous entrainer dans votre chambre avec les bras en prononçant un ton.

Visualisation de la trajectoire de son

D’autre moyen d’y parvenir est la visualisation.

Les athlètes utilisent la visualisation pour améliorer leurs performances. Cette méthode est très puissante. Tiger Woods parle souvent de visualiser la trajectoire de balle avant de frapper. Mais vous, la visualisation va vous aider à tracer la trajectoire de son pendant 5 seconds. Steven Spielberg est un grand réalisateur. Pourquoi ? En grande partie parce qu’il a la vision de ce à quoi son film va ressembler. Il utilise son imagination pour créer les résultats qu’il veut à l’écran. Vous avez la même capacité. Par exemple, si vous voulez prononcer un mot qui est le troisième ton, fermez les yeux et imaginer un trait qui descend puis remonte, ensuite prenez une respiration et prononcez ce mot. La visualisation peut créer un lien entre votre cerveau et votre bouche, utilisez cette méthode pour réussir la maitrise des tons chinois !

ÇA MARCHE !

Les images que vous créez font une impression sur votre subconscient, votre système nerveux et votre système musculaire. L’image s’y incruste réellement et votre corps commence à réagir à ces images. Nous avons tous ce pouvoir à notre disposition.  Avez-vous déjà imaginé quelque chose et l’avez-vous fait tourner exactement comme ça ? C’est le pouvoir de la visualisation à l’œuvre ! Alors, utilisez pour prononcer les tons chinois efficacement !

Visualisez aussi que vous maîtrisez parfaitement les quatre tons chinois et vous êtes en train de parler le chinois avec les Chinois !

Entrainez vous aves des mots et expressions

Dès que vous commencer à bien prononcer les tons individuellement, entraînez vous avec des mots, pour la plupart constitués  de deux caractères. J’ai écrit un article “100 mots et expressions pour commencer le chinois” dans lequel j’ai listé 100 mots et expressions en français, en chinois et pinyin (pour trouver les tons), vous pouvez l’utiliser pour vous entrainer les tons chinois.

Faites des exercices pour deviner les tons

J’ai également enregistré “les 100 mots et expressions pour commencer le chinois” en podcast, vous pouvez l’écouter et deviner les tons, ensuite trouver les réponses  dans cet article.

Cliquer ici pour télécharger le podcast !

  •  
    4
    Partages
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire